Immobilier : Bilan du 1er trimestre 2023

Contre toute attente, un 1er trimestre immobilier pas si mauvais à Amiens !

Après un record en 2021, un tassement en 2022, quels sont les premiers signes pour 2023 ? Le scénario d'une "crise" immobilière va t'il se produire ?

Article du 21 mars 2023
Quentin Debeauvais, responsable de votre agence immobilière Amiens OMMI

Après une année 2021 record pour le secteur de l’immobilier (la meilleure depuis longtemps),  nous avons connu en 2022 un tassement d’environ 6%.

Ce ralentissement n’est qu’un retour à la normale après l’engouement engendré par l’épisode Covid pendant lequel les ménages ont ressenti le besoin d’un logement plus grand et surtout d’un plus grand terrain.

Doit-on céder au pessimisme et changer de métier ?

Qu’en est-il du marché immobilier amiénois en ce début d’année 2023 ?

Ommi, agence immobilière Amiens

Pour votre vente immobilière, Ommi Immobilier, l’assurance d’une meilleure expèrience ! 

Ommi, agence immobilière Amiens

Les taux d’intérêt : Un crédit immobilier plus cher et incertain.

La forte baisse des taux d’intérêt du crédit immobilier depuis 2016, mais surtout entre 2020 et 2022, a boosté le marché immobilier à tel point qu’il était devenu difficile sur Amiens et sa région, de trouver un bien disponible à la vente.

 C’est vers la fin d’année 2022 que nous avons constaté le début d’une décélération du marché, qui se poursuit en ce début d’année 2023.
En effet, aujourd’hui, l’inflation et l’environnement géopolitique incertain, viennent rebattre les cartes, mais jusqu’à quel point la Picardie sera t’elle impactée ?

Pour faire face à l’inflation, les banques centrales européennes ont augmentées les taux d’intérêts. On estime que cette augmentation se poursuivra jusqu’à la fin du printemps, provoquant une baisse d’environ 10% des volumes de ventes du marché de l’immobilier en 2023.

Le DPE suscite enfin l’intérêt des acquéreurs.

L’inflation sur les prix de l’énergie se présente comme un autre frein à l’achat immobilier. L’acquéreur regarde de près les charges de chauffage qu’il aura à payer. Dans votre agence Ommi immobilier, les acquéreurs, mais aussi les futurs locataires posent de nombreuses questions sur le diagnostic immobilier et surtout sur la signification des mentions concernant l’isolation thermique du logement et le coût du chauffage.

Un marché amiénois qui résiste.

On constate depuis des années que les Français veulent retrouver une certaine qualité de vie en s’éloignant des grandes métropoles malgré les problématiques de transport.

Les chiffres suivent cette tendance puisque les grandes métropoles voient les prix immobiliers baisser fortement alors même que les villes moyennes comme Amiens résistent bien à cette baisse de prix grâce à une demande qui reste forte. Dans certaines villes balnéaires, les prix de l’immobilier continuent même d’augmenter là où ils étaient déjà élevés.
En 2023, le marché de l’immobilier continue sa transition vers un marché à l’avantage des villes moyennes, et même si on constate un rééquilibrage des prix au niveau national, il n’y a aucune crise de la demande dans notre région dans un contexte où l’on manque toujours d’offres.
Tout porte à croire que la région d’Amiens en majorité rurale ou composée de petites villes périurbaines (Camon, Rivery, Corbie, Acheux …) va continuer de profiter de l’exode des grandes métropoles (Paris, Lyon, Marseille …). On peut simplement prendre en compte que ce contexte est plus favorable à la vente des maisons avec jardin qu’à celle des appartements.

Alors, on en pense quoi dans votre agence immobilière Ommi ?

Notre équipe refuse de céder au pessimisme ambiant, alors même que les chiffres sont loin d’être mauvais. En France, nous adorons le mot « crise ». « Crise de l’emploi, crise économique, crise pétrolière, crise politique, crise immobilière ».

Même si nous constatons que les prix de l’immobilier dans la région se stabilisent et que les refus de prêt ont augmenté, notre principal problème reste de trouver des biens pour nos clients. Tant que ce sera ainsi, on ne parlera pas de « crise » !

Pour nous, l’année 2023 sera une année de stabilité des prix, de l’offre et de la demande. La vraie nouveauté vient de la prise en compte réelle de l’isolation thermique du bien immobilier, on ne peut que s’en féliciter.

Audit énergétique, le nouvel outil obligatoire au service des acquéreurs.

Depuis le 1er avril 2023, une nouvelle réglementation exige que les vendeurs de maisons individuelles ou d’autres types de logements non soumis à une copropriété classés F ou G au DPE doivent établir un audit énergétique en plus du Diagnostic de Performance Énergétique. Voyons pourquoi un audit énergétique est nécessaire.

Immobilier Amiens : Studio, F1, F1 bis, T2, le grand jeu des différences.